Comment faire pour voir aura dune personne

Comment procéder pour voir l’aura d’une personne ?

Certaines personnes ont tendance  à confondre l’aura d’une personne avec l’ombre de cette dernière, mais pourtant, ces deux concepts sont totalement différents. En effet, l’aura d’un être humain est une bande de lumière colorée qui émane de cet individu et qui entoure tout son corps. Il s’agit d’un halo de lumière qui serait d’après les croyants, la manifestation d’un champ d’énergie ou d’une force vitale. Comme vous pouvez donc l’imaginer, l’aura est issue d’une atmosphère immatérielle et il n’est pas donné à tout le monde de la voir. En réalité, elle est invisible ou pratiquement invisible pour les personnes en mesure de la voir. Vous aimeriez bien voir l’aura d’une personne ? Le point dans cet article !

Voir l’aura d’une personne : tout savoir à ce sujet

Arriver à voir sa propre aura est déjà une activité plutôt complexe, mais à côté de ça, voir l’aura d’une autre personne l’est encore bien plus. En effet, cela implique beaucoup d’entrainement et même avec toute la volonté du monde et les exercices, il est pratiquement peu probable d’y arriver. Toutefois, vous pouvez vous y essayer. Le principe est quand même différent et le processus l’est tout autant. Lorsqu’il s’agit de votre propre aura, il suffit de vous positionner devant le miroir et de regarder votre reflet. Pour voir l’aura d’une autre personne, le processus est bien plus complexe, car il faut bien positionner l’individu immobile dans une certaine atmosphère. Il est même préférable de vous entraîner sur une personne consentante. Quelles sont les différentes étapes à respecter ?

Lire l’aura d’une personne : les étapes à respecter

Avant toute chose, vous devez trouver un environnement neutre dans lequel vous installer vous et votre sujet. En règle générale, il est préférable d’opter pour une séance de lecture de l’aura le matin. En effet, cela vous permet déjà de ne pas vous laisser distraire, mais en plus, c’est le moment de la journée où la lumière naturelle est parfaite. Il vous faut donc un fond neutre afin de percevoir correctement l’aura et les couleurs qui entourent la personne. Vous pouvez par exemple trouver un mur blanc ou de couleur neutre à côté duquel placer l’individu. Assurez-vous d’être dans un environnement tranquille et serein avant de commencer la séance d’exercice pour éviter toute déconcentration.

Une fois que vous avez l’environnement parfait, il est primordial à présent de placer la personne indiquée dans le fond blanc. Vous devez lui expliquer ce que vous avez l’intention de faire, car c’est une séance qui peut prendre énormément de temps. Il est donc primordial de mettre les choses au clair. Par ailleurs, vous devez vous assurer que la personne porte des vêtements neutres sans motifs apparents afin de ne pas laisser votre attention se détourner.

Ensuite, il faut passer à l’exercice du regard proprement dit. Comment cela se passe ? C’est très simple en effet. Vous devez regarder la personne dont vous voulez lire l’aura. Avant toute chose, détendez vos yeux et détendez-vous. Par la suite, il importe de ne pas fixer quelque chose en particulier. Choisissez simplement un point autour de l’individu sur lequel vous focaliser pendant quelque temps.

Il faut surtout durant cet exercice, se concentrer sur sa vision périphérique. C’est ainsi que vous aurez la possibilité de voir l’aura. C’est un halo autour des contours de la personne. L’aura peut prendre différentes formes. Vous pourriez apercevoir comme un flou, un nuage ou même une fumée. Par ailleurs, il est aussi possible de distinguer une lumière blanche ou translucide autour de la personne. Après un court moment, il vous sera possible de distinguer clairement la couleur de l’aura.

Comme vous pouvez donc vous en douter, tout repose sur un exercice d’observation et de patience. Toutefois, notez que même lorsque toutes les conditions sont réunies, tout le monde n’a pas la possibilité de voir l’aura des autres. Cela demande beaucoup de temps, et seulement les médiums arrivent à la voir très facilement.

L’astrologie est un vaste qui regorge de plusieurs aspects différents. Bien que l’horoscopie soit le domaine le plus connu, il faut noter toutefois qu’il est possible de distinguer plusieurs autres tous aussi importants les uns que les autres. Au nombre de ces derniers, il importe de faire appel à la numérologie. Cette partie de l’astrologie fait état des chemins de vie et plus particulièrement des maitres nombres. Le chiffre 33 par exemple est à la fois un chemin de vie et un maitre nombre qui porte en lui des vibrations puissantes et doublées en raison de sa répétition. Chaque être humain possède son propre chemin de vie. Si le vôtre est le 33, alors cap sur l’essentiel à retenir de ce dernier !

Signification du chemin de vie 33: que faut-il retenir ?

Le chemin 33 est la combinaison du 11 et du 22. Comme vous pouvez donc vous en douter, il s’agit d’un chemin pour les âmes évoluées. Les personnes qui le possèdent sont en réalité très rares sur terre. C’est le parcours des grandes responsabilités et des possibilités de faire avancer l’humanité tout entière. C’est le chemin des guides supérieurs, des grands maitres enseignants. En effet, les personnes au chemin 33 sont en général considérées comme des êtres de lumière dont le principal but sur terre est leur service à l’humanité.

Comme énoncé plus haut, le 33 n’est pas accessible à tout le monde et les personnes qui sont concernées sont très rares. Si votre chemin est le 33, notez simplement que vous êtes une personne privilégiée. La voie 33 est une destinée de chance. Les natifs placés sous ce nombre si particulier pourront absolument tout franchir dans la vie. Il n’y a aucun obstacle sur cette terre qui puisse les empêcher de mener à bien leurs divers projets. Vous avez une intelligence nettement supérieure et une personnalité qui se distingue du commun des mortels.

Le chemin de vie 33 est fait pour éclairer les autres et leur apporter la lumière. C’est un parcours parsemé également de tensions et de grandes émotions. Il symbolise avec le plus haut degré de conscience spirituelle. En définitive, il faut donc retenir que le chemin de vie 33 est celui des grandes responsabilités et qu’il ne peut être parcouru que par des êtres exceptionnels.

Caractéristiques et capacités d’une personne au chemin de vie 33

Le natif au chemin de vie 33 est une personne compatissante et un bon conseiller aussi bien sur le plan psychique que spirituels. En effet, il est doté de capacités exceptionnelles et cela fait de lui, l’une des meilleures personnes vers qui il faut se tourner pour avoir un avis éclairé. De plus, c’est un être doté d’une intuition puissante. Il parvient à sentir certains évènements arriver et représente une grande aide pour les personnes qui l’ont dans son entourage.

Par ailleurs, entre autres qualités qu’il possède, il importe de noter que c’est une personne extrêmement tolérante, émotive, mais par-dessus tout, qui agit pour le bien de tout le monde ? Il veille sur les autres, car il a cela en lui et ne peut se l’empêcher. C’est un être altruiste et énergique qui fait passer la communication avant tout.

En outre, le natif au chemin de vie 33 possède l’une des intelligences les plus rares au monde. Son quotient intellectuel est largement au-dessus de la moyenne.

Bien que l’ensemble de ses qualités soit assez long, il importe tout de même de noter qu’il n’y a pas que cela qui caractérise les chemins de vie 33. En effet, ce natif a tendance à se sentir isolé et dépressif. Il est parfois rebelle, critique et pas assez responsable. C’est un grand perfectionniste et bien que cela présente des avantages, il est nécessaire de retenir que cela l’empêche souvent d’avancer au quotidien.

Quelques recommandations au chemin de vie 33

Pour vivre une existence sereine et accomplir sa destinée, le chemin de vie 33 est tenu d’être humble et de ne pas laisser son ego prendre le dessus. En effet, ces personnes sont tellement spéciales que cela leur monte vite à la tête. Elles doivent être également persévérantes et savoir lâcher prise.

Il existe plusieurs techniques de divination. Ces dernières par leur spécificité se pratiquent de diverses manières. La géomancie est l’une de ces techniques de voyance. Cette technique divinatoire est fondée sur l’interprétation de figures composées par la combinaison de lignes et/ou de point. Cet article fera objet de démystification de la géomancie.

Généralité sur la géomancie

La géomancie est parmi les arts divinatoires, l’un des plus anciens. L’homme fait souvent recours à certains arts divinatoires pour trouver des problèmes à certains problèmes ou pour avoir une idée de son avenir. C’est à ce niveau qu’intervient la géomancie. C’est en quelque sorte l’une des techniques divinatoires les plus simples, compte tenu de sa justesse. Le mode d’interprétation de la géomancie est purement simple.

 

Littéralement, la géomancie peut être définie comme étant la divination de la terre. En effet, certains l’assimilent à de la magie vu son mode opératoire. Or, ce n’est rien d’autre qu’une interprétation du message de la terre. Son origine est incertaine. Elle est un art qui est resté lié aux différentes pratiques et coutumes des différents peuples qui peuplent la terre. Celui qui pratique la géomancie a la possibilité de la faire par des lancées de dés, de cailloux ou de bâtonnets et de bois sur une surface plane de préférence, ou en dessinant des bâtons sur du sable ou sur une feuille. L’interprétation de ces figures sera source de réponse à votre préoccupation en fonction de la précision de cette dernière.

Mode opératoire de la géomancie

La géomancie est un art de voyance pure et simple. Elle est capable parmi les nombreuses méthodes de voyance, l’un des moyens auxquels vous pouvez recourir pour avoir une idée de votre avenir. Toutefois, il suffit d’y croire. Les interprétations faites en géomancie sont basées sur des séries de figures, composées chacune de quatre lignes. Ces dernières sont identifiables de façon paire ou non. Par de simples combinaisons, les tirages sont effectués pour former un graphe ou un diagramme destiné à l’interprétation de la figure.

Multiples sont les techniques dans l’art la voyance par la géomancie. À titre d’exemple, on peut faire cas de la technique du ‘’jeté de traits’’. Cela consiste à dessiner des lignes en bâtons sur une feuille de couleur blanche tout en étant guidé par votre niveau de concentration sur le thème de la séance. Suite à cela, vous devez compter les éléments obtenus. En tenant compte de la figure qui en ressort, vous ferez une interprétation.

Interprétation des figures de la géomancie

En vue de l’interprétation que vous désirez faire, vous aurez à réaliser une figure. Pour y arriver, vous aurez à prendre une feuille blanche et y inscrire la question qui vous préoccupe. Après avoir inscrit sur la feuille votre préoccupation, tracez quatre lignes de traits au hasard. Faites une addition par ligne. En cas d’obtention d’un nombre impair, tracez un trait horizontal au bout de la ligne de trait. Dans le cas où vous obtiendrez un nombre pair, faites un point.

Une fois votre figure obtenue, vous aurez à faire référence au tableau des 16 figures, cela fait référence aux 16 maisons de la géomancie. En effet, les emplacements où les figures se positionnent sont appelés des maisons. Chaque maison a un attribut d’interprétation qui lui est propre.

En faisant référence aux 16 maisons en géomancie, il vous sera possible de trouver votre idéogramme. Après, vous n’aurez qu’à vous en tenir aux explications pour avoir une interprétation à votre préoccupation. Dans le cas où votre question fait appel à une réponse précise, l’idéogramme vous apportera la réponse qui y correspond. Les questions précises dans le contexte de la géomancie font allusion au : oui, non et peut-être.

Les signes du zodiaque constituent des outils astrologiques très utiles. Ils vous permettent de vous comprendre et de savoir ce qu’il convient de faire pour vivre une existence heureuse. Toutefois, il faut reconnaître que leur nombre fait encore objet de polémiques. Certains affirment qu’il n’en existe que 12. D’autres pensent qu’il y en a un treizième. Cela est-il vrai ? Éléments de réponses.

L’analyse des astronomes

La conception générale stipule qu’il n’existe que 12 signes du zodiaque à savoir :

  • le capricorne ;
  • le Verseau ;
  • le poisson ;
  • le bélier ;
  • le taureau ;
  • le gémeau ;
  • le cancer.

En plus de cela, il y a le lion, la vierge, la balance, le scorpion et le Sagittaire. Ces derniers représentent les différentes constellations présentes dans le ciel. D’après ce système, il devrait donc avoir autant de signes que d’astérismes. Tel n’est cependant pas le cas. En effet, la NASA compte 13 constellations sur la voûte céleste et non 12. L’existence d’un treizième signe astrologique paraît donc logique. En conséquence, les astronomes pensent que le serpentaire ou orphiucus doit aussi figurer sur la liste des signes du zodiaque.

Le point de vue des astrologues

Face à cette analyse, plusieurs astrologues se sont insurgés. En réalité, ils affirment que la création des thèmes astrologiques ne s’appuie pas que sur les constellations observables dans le ciel. Plusieurs autres facteurs entrent en lieu de compte.

En raison de cela, ces derniers n’acceptent pas l’inclusion du serpentaire dans les signes du zodiaque. Cela dit, il convient de préciser que ce point de vue ne fait pas l’unanimité dans le cercle des astrologues. En effet, certains ont tenu compte de l’orphiucus dans leurs calculs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous apercevez ce thème sur des horoscopes. Vous l’avez sans doute compris. L’existence d’un treizième signe astrologique est acceptée par certains et refusée par d’autres.

Que retenir finalement ?

Si vous vous demandez ce que vous devez finalement retenir, sachez qu’il n’y a pas de réponse toute faite. Cela pour la simple raison qu’aucun consensus n’a été trouvé entre les deux groupes étudiant les astres, mais avec des méthodes différentes. En revanche, vous pouvez garder à l’esprit qu’il est possible qu’un treizième signe du zodiaque existe.

Quelles seraient les implications si le treizième signe du zodiaque existait ?

Dans le cas où le serpentaire existerait bel et bien, plusieurs implications sont à prévoir sur l’horoscope. En réalité, le zodiaque ne serait plus divisé en 12 mais en 13. En conséquence, les dates définissant les signes astrologiques changeront. Si vous êtes né entre :

  • le 19 avril et le 14 mai, vous êtes Bélier ;
  • le 15 mai et le 21 juin, taureau ;
  • le 22 juin et le 20 juillet, gémeau ;
  • le 21 juillet et le 10 août, cancer ;
  • le 11 août et le 16 septembre, lion ;
  • le 17 septembre et le 31 octobre, vierge ;
  • le 1er novembre et le 23 novembre, balance ;
  • le 24 novembre et le 28 novembre, scorpion ;
  • le 29 novembre et le 18 décembre, serpentaire ;
  • le 19 décembre et le 20 janvier, Sagittaire ;
  • le 21 janvier et le 16 février, capricorne ;
  • le 17 février et le 12 mars, Verseau ;
  • le 13 mars et le 18 avril, poisson.

Sachez donc qu’il se peut que vous soyez d’un autre signe.

L’astrologie est une discipline étudiant la relation entre les astres, les hommes et certains évènements du monde. Quand bien même de nombreuses personnes y portent un intérêt particulier, celle-ci est considérée comme une science ancestrale par d’autres. Pour découvrir s’il s’agit d’une pratique réellement efficace, voici ce qu’il faut savoir.

L’astrologie une science efficace : utopie ou réalité ?

L’astrologie permet à de nombreuses personnes de confronter les prévisions au déroulement de leurs journées. Elle leur permet de se découvrir et de se connaître, les encourage et les motive dans leurs quotidiens. Les personnes qui y croient utilisent les prévisions astrologiques dans leurs prises de décisions. Cela leur permet de savoir à quoi s’attendre et d’éviter des situations indésirables.

Ces personnes sont également mieux préparées à accueillir les situations avantageuses pour ne pas laisser passer les opportunités qui s’offrent à eux. De plus, l’astrologie les aide à exploiter leurs qualités et même à découvrir celles qu’ils ne soupçonnaient pas. Celle-ci rassure tout en réduisant le stress de l’inconnu.

Tous ces effets montrent à quel point l’astrologie peut se révéler une science efficace pour bien des personnes. Avec elle, tout être humain peut donc vivre tout en évitant les problèmes qui mineront son existence.

Qu’est-ce que l’astrologie ?

L’astrologie est un ensemble de pratiques et de croyances. Elle se base sur l’interprétation des correspondances entre les mouvements des planètes du système solaire et les évènements personnels ou collectifs. Elle est classée parmi les arts divinatoires, mais de nombreuses personnes pensent qu’elle est liée à l’être humain.

En réalité, les prévisions astrologiques sont le résultat des tendances planétaires qui peuvent exercer une influence sur la destinée des hommes. C’est pourquoi l’astrologie n’évoque pas une vision obligatoire et figée du futur, mais plutôt des influences.

Par ailleurs, certaines personnes confondent l’astrologie et la voyance. La voyance est en quelque sorte un don de clairvoyance possédé par les médiums. Ces derniers seraient capables de voir ce que le commun des mortels ne peut voir. Contrairement à la voyance, l’astrologie utilise des techniques complexes et fortement mathématiques pour faire des prévisions et non des prédictions.

Quelles sont les origines de l’astrologie ?

Depuis l’antiquité, les hommes avaient compris qu’il existait une relation entre les changements des saisons et les mouvements des astres. Ainsi, l’astrologie serait apparue à Sumer, 3 000 ans avant Jésus-Christ.

En réalité, l’observation des planètes vient des Chaldéens, mais l’astrologie en tant que science vient des Grecs. Par la suite, cela a évolué et des années après Jésus-Christ, les grands rois se faisaient conseiller par les astrologues. À travers l’histoire, l’astrologie était respectée dans les sociétés évoluées.

Pour rappel, les astrologues sont des autodidactes passionnés et assidus. Généralement, les plus référencés sont les plus expérimentés. Ces derniers font des recherches sur les thèmes astrologiques et s’impliquent dans les prévisions.

Par ailleurs, sachez qu’en France, certaines écoles privées forment en astrologie, mais les diplômes ne sont pas encore reconnus.

L’astrologie : une grande aide pour prévoir vos futures émotions

Par ailleurs, l’astrologie renseigne sur les éventuelles situations émotionnelles susceptibles de survenir dans votre vie et vous aide à vous y préparer. En amour, elle peut vous aider à choisir le partenaire qui vous est destiné.

Cela est fait en fonction de votre signe de Zodiaque, dont voici quelques-uns :

  • balance ;
  • poisson ;
  • cancer ;
  • scorpion ;
  • Sagittaire ;

À ceux-ci s’ajoutent les signes astrologiques qui suivent : bélier, lion, gémeau, vierge, Verseau et scorpion.

Pour trouver des solutions à leurs problèmes existentialistes, plusieurs personnes font recours à la voyance. Durant une consultation, il arrive très souvent que le voyant ait des flashs divinatoires qui lui permettent de comprendre certains évènements. Mais, qu’est-ce que c’est en réalité ? Comment se manifestent-elles ? Découvrez-le ici.

Flashs divinatoires : de quoi s’agit-il ?

Les flashs divinatoires ne sont que des visions spontanées qui se manifestent chez un spécialiste de la voyance. Ces prémonitions ont un temps d’apparition semblable au flash d’un appareil photo numérique.

Dans l’univers de la voyance, ces flashs divinatoires sont très souvent assimilés à des illuminations brusques. Celles-ci peuvent prendre diverses formes. Ainsi, une telle vision spontanée peut être une image, un son, une odeur, etc.

Quelle est la réelle utilité d’un flash divinatoire ?

Comme vous avez pu le comprendre, un flash divinatoire survient généralement au cours d’une consultation de voyance. Celui-ci permet donc à votre spécialiste d’art divinatoire de comprendre certains évènements qui ont eu lieu dans votre vie.

Votre voyant se servira donc de ces visions spontanées pour vous donner de fins éclaircissements sur un problème existant ou sur une situation donnée. Avec l’aide de ces flashs, vous pourrez ainsi repartir tout satisfait, car votre spécialiste aura trouvé l’élément qui manquait à votre bonheur.

Cependant, pour que ces sortes de prémonitions soient véridiques, vous devez prendre la peine de choisir un vrai consultant. Celui-ci doit jouir d’une expérience notoire en la matière, avoir une bonne réputation et doit pratiquer les meilleurs prix en la matière.

Visions spontanées voyance : d’où proviennent-elles ?

L’origine des flashs divinatoires reste un grand mystère pour les personnes non initiées à la voyance. Plusieurs d’entre vous pensent même que cette idée est parfois fausse et ne représentent qu’un leurre inventé par ces voyants.

Une théorie qui est pourtant très fausse. En effet, en creusant un peu plus, vous pourriez vous rendre compte que ces visions spontanées sont envoyées par vos anges. Sauf que, vous n’avez pas la possibilité de les comprendre, vous ne pouvez pas interpréter les messages cryptés délivrés.

C’est donc pour vous aider à y voir un peu plus clair que vous devez nécessairement consulter un voyant. Celui-ci dispose d’un don qui lui permet de communiquer avec le monde invisible et qui va ainsi vous donner l’opportunité de recevoir le message de vos anges gardiens.

Les flashs sont identiques pour chaque personne consultée

Les flashs divinatoires sont des visions spontanées qui varient d’une personne à une autre. Leur interprétation dépend également du voyant qui sera en face de vous. Seulement, vous devez garder à l’esprit que, peu importe le spécialiste d’art divinatoire consulté, le but de ces interprétations reste le même : vous permettre de vivre heureux.

Ainsi, à la question de savoir si les flashs vécus par un les voyants sont identiques pour chaque personne consultée, la réponse est non ! Chaque être humain a un ange gardien qui veille sur lui et qui ne peut pas être confondu avec celui d’un autre.

L’essentiel étant dit, vous en savez un peu plus sur la vraie signification des flashs divinatoires. Ce tour d’horizon vous a également permis de comprendre qu’ils sont utiles et qu’ils peuvent certainement vous aider à sortir d’une situation critique.

Ce sont deux sciences occultes qui ont suscité une grande curiosité dans le passé et qui demeurent suffisamment au cœur de l’actualité de nos jours. La voyance et le spiritisme se rejoignent dans le sens où ils s’appliquent aux choses qui vont au-delà des sens normaux. Dans cet article, nous allons essayer de comprendre ce que c’est que la voyance et le spiritisme.

Qu’est-ce que la voyance signifie ?

La voyance désigne la capacité d’une personne (le voyant ou la voyante) à cerner une information dans l’espace-temps et sans se servir des cinq sens. Plus précisément, il s’agit de la perception extra sensorielle. D’aucuns préfèrent l’appeler « clairvoyance », qui représente une vision claire.

Le voyant peut percevoir à l’aide du ressenti des images et des visions dans sa tête. Pour ce faire, ce spécialiste doit avoir le troisième œil psychique ouvert. C’est justement à cet œil qu’on associe la capacité extra sensorielle. Le voyant obtient des visions du passé, du présent ou du futur afin d’apporter des réponses à ses clients. Ses visions s’articulent autour de trois thématiques : l’Amour, la santé et le travail.

Pourquoi faire appel à un voyant ?

La consultation d’un voyant peut se montrer bénéfique pour plusieurs raisons. Par exemple, vous pouvez recourir à une voyance pour trouver une interprétation à votre rêve ou avoir des réponses à vos questions. Avez-vous des doutes sur votre couple ? Un voyant est le meilleur choix que vous puissiez faire.

Il a un don lui permettant de lire dans votre vie à travers des runes vikings, des cartes de Tarot, la radiesthésie, la numérologie et bien d’autres objets qu’il juge nécessaire. La voyance est une excellente opportunité pour les personnes souhaitant savoir pourquoi telles ou telles choses se produisent dans leur vie.

Qu’est-ce que le spiritisme ?La voyance et le spiritisme

Le spiritisme est perçu selon plusieurs personnes comme étant une croyance ou une doctrine. Ceux qui y adhèrent sont convaincus que certains phénomènes paranormaux sont en fait la preuve que des entités de l’au-delà, plus précisément des esprits, tentent de communiquer avec des personnes vivantes. Les courants de pensée sur cette science diffèrent énormément.

Par la pratique du spiritisme, les spirites (le plus souvent des médiums) communiquent avec ces entités de l’au-delà grâce à divers moyens (état de transe, supports inanimés, etc.). Dans un souci de généralisation, certains auteurs spécialisés sur ce thème attribuent le spiritisme à toute tradition ancienne ou contemporaine caractérisée par des rites d’invocation d’entités non physiques à l’instar des démons, anges, etc.

Ici, le médium qui sert d’intermédiaire entre l’au-delà et le monde physique reçoit des informations des esprits avec lesquels il communique. Il joue simplement le rôle de messager.

À quoi sert le spiritisme ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le spiritisme est un moyen d’entrer en contact avec les esprits de personnes décédées. Les services d’un médium sont opportuns pour toute personne ayant perdu un être très cher sans pouvoir lui faire ses adieux, par exemple. Celle-ci peut enfin lui dire au revoir et soulager sa conscience. Les séances de spiritisme peuvent être l’occasion pour un esprit de prévenir une personne vivante d’un danger qu’elle encourt.

L’expression « avoir les oreilles qui sifflent » est très répandue. Elle a une double connotation médicale et spirituelle. La dernière étant plus répandue du fait des croyances populaires, la plupart des gens utilisent l’expression en ayant en tête les raisons spirituelles. Et vous ? Savez-vous ce que cela signifie lorsque vos oreilles sifflent ? Vous vous demandez peut-être s’il faut vous rendre à l’hôpital ou éplucher la liste des mauvaises langues de votre entourage. Voici une réponse qui devrait vous satisfaire.

Oreilles qui sifflent, des causes possiblement médicales

En médecine, le terme acouphène fait référence à des bourdonnements incessants dans l’oreille. Il ne s’agit pas vraiment d’une maladie, mais plutôt un symptôme sous-jacent. Ils peuvent être causés par une exposition prolongée à des bruits forts, par des traumatismes, une tumeur ou une infection de l’oreille, par la perte de l’audition, la cire d’oreille, des problèmes de circulation sanguine, et bien d’autres maux. Les bourdonnements ou les sifflements d’oreille peuvent aussi être des effets secondaires de la prise de certains médicaments. Pour vous assurer que vous êtes en présence de ce cas de figure, il suffit de vous rendre à l’hôpital. En général, lorsque les causes du sifflement sont médicales, les bourdonnements sont souvent prolongés et incessants.

Oreilles qui sifflent, des causes possiblement spirituelles

Si vous êtes en proie à des sifflements passagers, ou si votre médecin vous assure que vos oreilles sont en bonne santé, il y a de fortes chances que vous amorcez un stade d’éveil spirituel. Ce stade est généralement marqué par une augmentation de vos vibrations. À ce moment, les oreilles également se préparent à capter les vibrations du monde, et même celles de l’au-delà. Selon les spiritualistes, lorsqu’un individu est sur son chemin d’ascension, ses sens psychiques se synchronisent et il prend conscience des choses autour de lui. Les sifflements sont justement la manifestation de cette prise de conscience. Arrivé au point culminant, le bruit devrait disparaître. Mais, en attendant, il apparaît par intermittence. Il arrive aussi que le sifflement soit le signe que des esprits désirent entrer en contact avec vous. Bien entendu, il faut arriver à un certain niveau d’éveil pour les entendre, comme c’est le cas pour les médiums par exemple.

Oreilles qui sifflent, l’histoire parle de bonne ou de mauvaise langue

La croyance la plus populaire est celle héritée de l’histoire. En effet, depuis des siècles et pour des raisons qui ont été perdues au fil du temps, les oreilles qui sifflent avaient une signification autre que celle qui lui est attribuée aujourd’hui. En effet, l’on dit que si l’oreille gauche siffle c’est que quelqu’un parle de vous en bien. Si c’est l’oreille droite, c’est qu’on parle mal de vous. Une autre version explique que le sifflement droit désigne un sentiment de jalousie contre vous et le sifflement gauche signifie un mauvais présage. Toujours du fait de la dissolution des explications due au temps, on dit simplement aujourd’hui, que si vos oreilles sifflement, c’est le signe qu’une personne parle en mal de vous. Alors, d’après vous, pourquoi fréquemment ou rarement vos oreilles se mettent-elles à siffler ?

Étymologiquement, la Lithothérapie vient du mot grec « lithos », ce qui signifie « pierre » et « Therapia », ce qui veut dire « cure ». Elle désigne au sens littéral une méthode qui soigne l’usage des Pierres. On entend par Lithothérapie une pseudoscience qui permet de soigner plusieurs maladies à base de pierres et plus précisément avec des cristaux. Pour les scientifiques les effets curatifs attribués à ces pierres sont dûs à l’effet placebo. Le terme Lithotérapie a vu le jour pour la première fois au vingtième siècle, plus précisément en 1938 dans le livre « Revue de la pharmacie » écrit par Philip Shorr.

Comment pratique-t-on la lithothérapie ? 

Pour les spécialistes de la lithothérapie, les cristaux utilisés pour guérir les maladies émettent une énergie dite « fine ». Ils sont efficaces qu’ils soient bruts, polis ou taillés. Pour bénéficier de leurs propriétés curatives, il faut soit les porter sur soi (sous la forme d’un pendentif, d’un collier, d’un bracelet), ou tout simplement sous sa forme brute. 

Les cristaux agissent sur la fréquence vibratoire de certains points du corps. Johann Chevillard, célèbre lithothérapeuteexplique que : « Chaque cristal a sa propre vibration en fonction de sa couleur, ses oligots-éléments et son système cristallin, qui va venir influencer les corps physiques et les corps énergétiques ».

Il renchérit en disant que le critère le plus important pour espérer un changement est « d’entrer en résonnance avec les pierres, se mettre à l’écoute de leur énergie. Donc, créer un lien avec elles. Les pierres ne sont pas magiques. Elles ne peuvent pas nous guérir et faire tout le travail à notre place, mais nous accompagner dans notre démarche d’amélioration ».

Quelle pierre pour quels maux ?

Il existe une variété de pierres avec des vertus différentes les unes des autres. Voici donc quelques exemples :

Le bois fossilisé

C’est un minéral de couleur marron qui apporte une certaine stabilité et qui installe un sentiment de sécurité au sein de votre être. Le bois fossilisé favorise la méditation. Il a un aspect extérieur très doux. Ce type de minéral a la particularité d’être toléré par presque tout le monde. 

La Tourmaline noire

Si vous êtes dans un état d’anxiété, ne cherchez plus loin. C’est la pierre qu’il vous faut. Elle est connue pour adoucir les ondes électromagnétiques. C’est un minéral qui a la vertu d’absorber les énergies polluées qui sont en vous. 

Elle draine ces énergies stagnantes qui restent en nous et que nous traînons après une dispute sans le savoir, favorisant ainsi leurs évacuations par le bas. La tourmaline noire peut aussi se connecter profondément à nos racines.     

Le Jaspe rouge

Ce minéral est un peu spécial. Il est peut-être moins connu, mais c’est la pierre miraculeuse par excellence. Car elle permet de faire bouger les choses comme on le dit. Elle nous redonne du courage, de la force ainsi que de l’énergie pour concrétiser nos projets. 

Cette pierre a l’avantage d’être comparée à d’autres minéraux comme le rubis ou le grenat. Sa couleur rouge fait partie des couleurs d’ancrage, ce qui procure à son détenteur de la vitalité.

La Cabbale est une tradition ésotérique qui remonte aux origines de la religion juive (judaïsme). De façon générale, le mot Cabbale désigne « réception ». Elle caractérise alors celui qui a reçu la tradition. En effet, elle tire sa source des Tables de la loi donnée par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï ainsi que celle de la loi écrite et publique appelée « la Torah ». Aussi, cette tradition confère à l’homme une plus grande compréhension des créations divines. De façon plus spirituelle, elle constitue un ensemble de spéculations métaphysiques sur l’être divin (Dieu). 

Description du système de la Cabbale 

Depuis quelques années, le terme « Cabbale » a été récupéré par plusieurs religions parmi lesquelles figure le Centre de la Kabbale où l’on retrouve de grandes personnalités qui en sont adeptes.

En effet, la Cabbale est une tradition dont les secrets sont préservés par ses partisans. La légende raconte que lorsqu’une personne réussissait à obtenir une partie de la connaissance de cette tradition, celle manquante venait intuitivement à celle-ci.

Aussi, les recherches ont montré qu’avant l’existence des juifs et plus précisément du judaïsme en Palestine, en Égypte antique et en Babylone, il existait une forme assez développée du cabbalisme. Cela s’explique par le fait que tous les dieux et déesses aient été ajustés à l’image de la Cabbale. Aussi, on estime que les musulmans étaient beaucoup plus proches des connaissances de cette tradition que les chrétiens. Ceux-ci ont réussi à faire des invocations d’esprit de toutes sortes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Par ailleurs, la Cabbale est en quelque sorte opposée à la philosophie qui tend à diminuer l’influence de la religion et surtout du surnaturel. Aussi, la compréhension intime ainsi qu’une bonne maîtrise de la Cabbale ont le mérite de favoriser un rapprochement entre Dieu et les Hommes, selon ses adhérents. 

L’arbre de vie

L’arbre de vie représente dans le système Cabalistique, les lois de l’univers. Il est une adaptation hébraïque (juive) de symboles déjà présents au sein des civilisations antiques. En guise d’exemple, on retrouve en Égypte un sycomore sacré et un pilier Djeb, qui s’apparentent au symbolisme de l’arbre de vie. Ce dernier est en quelque sorte aperçu comme une représentation du processus de la création évoquant ainsi le Macrocosme (l’univers) et le Microcosme (l’être humain).

En effet, la Cabbale utilise la représentation de l’arbre de vie afin de distinguer l’univers infini du Dieu unique et Créateur, pour ainsi expliquer le processus qui aurait abouti à la création du monde. L’arbre de vie est également sollicité en magie hermétique. Il est formé de quatre mondes, de dix centres énergétiques ou numérotations encore appelées Sephiroth (Le Kether, la Chokhmah, la Binah, Daath, Chesed, Gueburath, Tiphareth, Netzach, Hod, Yesod, Malkhuth). On y retrouve également trois voiles d’existence négative non manifestée, trois piliers et 22 sentiers. 

À travers ce système, vous avez la possibilité de comprendre votre passé, votre présent ainsi que votre futur. Cela vous permet ainsi d’avoir entièrement le contrôle de votre vie. Pour atteindre ce niveau de contrôle total, il faut avoir une connaissance totale sur les institutions et les choses qui sont interconnectées entre elles sous la protection des différents Sephiroth.